IRAN : Sécurité Transports Calendrier

Accueil Généralités Infos Particularités Photos Cartes Carnet de voyage A lire Tapis

Visas iraniens
Monnaie iranienne
Meteo
Actualite
bonnes adresses
Liens Utiles

Securite

Aucun problème de sécurité notable.
Il y a deux aspects à prendre en compte: les précautions vis à vis de la délinquance et les précautions vis à vis de la police iranienne pour de motifs politiques.
Pour ce qui est de la délinquance, pas d'angoisse à avoir, c'est un pays sûr, les gens là-bas étant foncièrement honnêtes et les délits étant violemment réprimés. Il faut bien sûr être prudent, comme lors de tout voyage, ne pas exhiber son argent, ses bijoux ou ses gadgets électroniques dernier cri. Les iraniens savent (tout au moins ceux qui sont en rapport avec le tourisme) que vous avez tout votre argent liquide sur vous (à cause du blocus financier), mais ils ne vous agressent pas pour autant.
Pour ce qui est de la police et des groupes para-militaires (bassidji, pasdaran), il faut se comporter sobrement, tenue vestimentaire acceptable (simple foulard pour les femmes (pas besoin de se déguiser avec le tchador comme certaines touristes le font), pantalon et chemise pour les hommes), comportement sobre également (pas d'effusions de sentiments en public). Mieux vaut fuir toute manifestation (c'est en assistant à certaines que des touristes ont eu des problèmes), ne pas prendre de photos de lieux interdits (batiments administratifs, commissariats, casernes, bases militaires). Ne pas non plus photographier les femmes dans la rue sans leur autorisation, ou les intérieurs des maisons depuis un point élevé (toit, tour, rempart).
Dans les discussions politiques (les iraniens aiment parler politique et critiquer leur gouvernement), être réservé et ne pas oublier qu'ils sont très fiers de leur pays et leur culture. Se méfier quand même, s'assurer d'être avec une personne de confiance et non un provocateur.
Le danger semble être surtout d'être victime d'un provocateur, notamment d'un bassidji. Ceux-ci peuvent se rencontrer partout, mais peuvent s'avérer agressifs près de certains lieux religieux (par exemple le mausolée de l'Imam Khomeini à Téhéran).

Transports

Le bus
 Il y a vingtaine de compagnies de bus (appellées "taavonis"),  numérotées de 1 à 17, les trois dernières ayant des noms (Safar, Peyma, Asre Iran). Les compagnies se spécialisent sur certaines destinations, mais elles sont plusieurs sur les mêmes, il y a donc forte concurrence. Elles stationnent dans de grandes gares à la périphérie des villes (Téhéran en a quatre).
Il y a toujours un bus qui part dans l'heure là où on désire . C'est très bon marché.
Il y a deux types de bus: les "mahmooly"  et les "volvo" (qui peuvent être des Mercedes ou Scannia). Les "volvo" ont tout le confort occidental, climatisation, sièges confortables et collations offertes à bord. Les mahmooly sont plus rustiques, ce sont des "volvo" d'occasion d'ancienne génération (billet encore moins cher).

Le train
L'iran possède un réseau ferroviaire peu développé, quatre lignes partant en étoile de Téhéran, plus une reliant le nord-est au golfe persique. Cependant les trains sont en général confortables et en bon état. On achète les billets dans les agences de voyage plutôt que dans les gares (réservation informatique). C'est très peu cher.
lien vers un site officieux des réseaux ferrés iraniens (on peut réserver)

L 'avion
Très bon marché, c'est le meilleur moyen d'aller d'une ville à l'autre si on est pressé. Réserver à l'avance est indispensable, c'est un moyen de transport très prisé.
lien vers Iranair

Le métro
le métro de Téhéran est moderne et propre, en expansion permanente. Mashhad, Shiraz et Ispahan en construisent un également. A Téhéran c'est un havre de paix, et permet de se remettre de ses émotions vécues à traverser les rues en surface.

Taxi, taxi collectif et moto-taxi
Les taxis sont très nombreux et pas chers dans les villes (discuter le prix avant de monter quand même).
Outre les taxis classiques, il existe des shuttle-taxis, plus ou moins bien identifiables, qui klaxonnent les piétons en ralentissant sans s'arrêter et auxquels il faut crier sa destination: s'ils vont vers là ils s'arrêtent.
A Téhéran sévissent des moto-taxis qui traversent la ville en un temps record, âmes sensibles s'abstenir.
Pour relier les villes et villages proches il y a les savaris, taxi-collectifs qui démarrent quand ils sont pleins.
C'est souvent plus pratique qu'un bus.

voir la page "cartes" pour divers plans et cartes
lien vers une agence de tourisme montrant les principaux sites touristiques

Calendriers

Les iraniens utilisent trois calendriers: persan, musulman et grégorien. La vie civile suit le calendrier persan (solaire) qui  compte 365 jours. La vie religieuse obéit au calendrier musulman (lunaire) de 354-5 jours. Le calendrier grégorien sert aux échanges avec les étrangers (tourisme, commerce, information). Le visa et le tampon d'entrée dans le pays portent une date persane. Les journaux portent les trois dates.
Calendriers persan et musulman bien que d'origine commune diffèrent: le premier débute le 21 mars 622 (équinoxe de printemps de l'année de l'Hégire), alors que le second débute le 16 juillet 622. Le premier est solaire alors que le second est lunaire.

lien vers un calendrier persan illustré année 2017


Fetes

Shab-e Yalda (fête de la naissance)
jour du solstice d'hiver (21 ou 22 décembre)
c'est une fête zoroastrienne (naissance du dieu de la lumière Mithra)
pour la plus longue nuit de l'année les familles se rassemblent et se racontent des histoires en mangeant des fruits secs, grenades et pastèques

Chahar Shanbeh Suri (fête du mercredi)
dernier mercredi de l'année (avant Nowrouz)
fête zoroastrienne aussi appelée fête du feu, la tradition veut qu'on saute par dessus des foyers

Nowrouz (jour nouveau)
20 ou 21 mars, jour du printemps
Jour de l'an zoroastrien et perse, maintenant iranien, afghan et kurde
c'est la plus grosse fête iranienne, visite de la famille, des amis et des voisins
tradition des "7 S": on dresse sur la table 7 éléments commençant par "S": grains de blé germés, vinaigre, pomme, ail, graines de nigelle, olive, sumac
c'est aussi le jour des cadeaux aux enfants
la fête dure 13 jours, les quatre premiers jours sont fériés
voir ici pour en savoir plus sur Nowrouz

Sizdah Bedar
le 13ème jour après Nowrus, un jour néfaste
les gens ne doivent pas rester chez eux et vont à la rencontre de la nature: balade à la campagne, pique-nique et camping
le soir on jette à l'eau le blé qu'on a laissé germer depuis 3 semaines (les jeunes filles voulant se marrier en font des fagots)

Anniversaire de Hezrat Fatemeh (fille du prophète)
20 octobre c'est la fête des mères et journée de la femme,
c'est l'occasion pour les femmes de se rassembler en brandissant des fleurs


Heure locale

L'heure iranienne est GMT+3h30mn. Quand il est midi à Paris, il est 14h30 à Téhéran.

Visas iraniens
Monnaie iranienne
Meteo
Actualite
bonnes adresses
Liens Utiles