Poètes iraniens,
lectures et films

Accueil Généralités Infos Particularités Photos Cartes Carnet de voyage A lire Tapis

KHAYYAM

Cette roue sur laquelle nous tournons
Est pareille à une lanterne magique.
Le soleil est la lampe, le monde, l'écran.
Nous sommes les images qui passent.

Le véritable bonheur, c'est une rose,
Deux pains de froment, trois amis,
Quatre chansons et cinq flacons de vin.

Un livre de vers sous la ramée,
Un pichet de vin, une miche de pain... et toi
A mes côtés chantant dans la solitude...
Et la solitude est à présent le paradis!

Que ce soit à Naishapur ou à Babylone,
Que la coupe soit douce ou amère,
Le vin de la vie continue de couler goutte à goutte,
Les feuilles de la vie continuent de tomber une à une.

Lève-toi, donne-moi du vin, est-ce le moment
des vaines paroles ?
Ce soir, ta petite bouche suffit à mes désirs.
Donne-moi du vin, rose comme tes joues...
Mes voeux de repentir sont aussi compliqués que tes boucles.

Tous les matins la rosée emperle les tulipes
Les violettes inclinent leurs têtes dans le jardin
En vérité rien qui ne me ravit comme le bouton de rose
Qui semble ramasser autour de lui sa tunique soyeuse.

Je bois du vin et quiconque boit comme moi en est digne.
Si je bois c’est chose bien légère devant Lui.
Dieu savait dès le premier jour que je boirais du vin.
Si je ne buvais pas la science de Dieu serait vaine.

Je ne suis pas homme à craindre le non-être
Cette moitié du destin me plaît mieux que l’autre moitié
C'est une vie qui me fut prêtée par Dieu
Je la rendrai quand il faudra la rendre.


Omar Khayyam (~1040-~1123)
extraits des Ruba'iyyat (Quatrains)

SAADI

La patience réussit où la hâte échoue.
J'ai vu de mes yeux dans le désert
un homme lent rattraper un homme pressé.
Un cheval au galop, filant comme le vent et tombant
Alors qu'un chamelier continuait lentement son chemin.

Un roi cruel demanda à un sage :
"Quel est l’acte le plus pieux ?"
Le sage répondit :
"Pour toi, c’est de faire des siestes pendant la journée pour que le peuple puisse respirer."

Roses rouges, incarnat venu des joues des belles
Jacinthes amoureuses en leurs cheveux bouclés
La saison froide allait venir, les fleurs brillaient
Frais enfants attendant leur nourrice et son lait.
Sur les rameaux les grenades
Aux arbres verts, feux suspendus.


Saadi (1184-~1291)
extraits du Gulistan

FERDOWSI

Ne renvoie pas à demain ce que tu as à faire aujourd'hui,
Car qui sait ce que le sort amènera demain?

Le jardin de roses est aujourd'hui en fleurs
Mais si tu veux y aller cueillir demain,
Il n'y aura plus de roses.


Ferdowsi (~940-~1390 )

HAFEZ

Dans le jardin des roses, hier, l'aube pointait.
La nuit passée, dans mon ivresse, s'effaçait.
J'étais pareil au rossignol.

Des amis, un flacon de vin, du loisir, un livre, un coin parmi les fleurs...
Je n'échangerai pas cette joie pour un monde, présent ou à venir.

Que m'importent les tulipes et les roses,
puisque par la pitié du Ciel,
j'ai, pour moi seul, tout le jardin.

Si, comme Alexandre, tu prétends à la vie éternelle, cherche-la sur les lèvres roses de cette ravissante beauté.

Rien n'est meilleur que le plaisir, fête au jardin, le vin, les roses
Où est passé notre serveur? Il tarde à venir. Qu'attend-il?

Hafez (~1325-~1390 )
ghazels extraits du Divan


Les poètes perses

La Perse ont engendré des poètes célèbres. A lire ces quelques extraits on comprend que la poésie peut être subversive (la Perse était déjà musulmane à l'époque de ces poètes). Le vin est souvent fêté, il faut dire que le vin de Shiraz était connu au-delà des frontières (il a [peut-être] donné son nom au cépage "sirah" présent dans les vignes françaises). Les perses auraient inventé le Rubba'i, quatrain dont les vers 1,2 et 4 riment entre eux. Ceux de Khayyam et d'Hafez sont fameux.

Saadi "Shirazi" a écrit "Gulistan" ("le jardin des roses") et le "Bostan" ("le jardin des fruits").

Khayyam est l'auteur des "Ruba'iyyat" ("quatrains"), un recueil de poésie épicurienne où le vin coule à flot. Khayyam était poète mais aussi un savant renommé, il a mis au point le calendrier solaire perse avec année bissextile toujours en usage aujourd'hui.

Ferdowsi (ou Firdousi ou Ferdosi) a écrit "Shahnamah " ("le livre des rois"), poème épique sur l'histoire de la Perse.

Hafez (ou Hafiz) "Shirazi" est l'auteur du "Divan", recueil de nombreux 'ghazels' (sonnets).
Il est toujours très lu en Iran, sa tombe à Shiraz est un lieu de promenade prisé, son recueil de poèmes sert de livre de divination: si on a une question sur l'avenir, on ouvre le livre au hasard et on lit un ghazel pour avoir la réponse.


Livres à lire avant ou pendant le voyage

Ainsi se tut Zarathoustra, bande dessinée - reportage de Nicolas Wild (2013) traitant de la communauté zoroastrienne iranienne
Persepolis, bande dessinée autobiographique de Marjane Satrapi
Marche sur mes yeux, de Serge Michel & Paolo Woods (2011), un portrait très bien croqué des iraniens d'aujourd'hui, très vrai, plein d'humour mais aussi sans concession pour ce pays qui mérite mieux que ce qu'il vit actuellement.
En censurant un roman d'amour iranien, roman truculent et plein d'humour acide de Shahriar Mandanipour (2011)
Vers Ispahan carnet de voyage (1900) de Pierre Loti
Route d’Oxiane carnet de voyage (1933) de Robert Byron
Vers Samarcande, tome2 de la Longue marche, carnet de voyage à pied (2000) Bernard Olivier
Voyages en Perse, de Jean Chardin (XVIIème)
Les aventures de Hadji Baba d'Ispahan, James Morier (XIXème)
La vallée des assassins, de l'aventurière Freya Stark (1930)


Films iraniens récents à voir

Une famille respectable de Massoud Bakhshi, drame, 2012
Les enfants de Belle Ville de Asghar Farhadi, drame, 2012
Ceci n'est pas un film de Asghar Farhadi , documentaire tourné chez lui car interdit de tournage, 2011
Une séparation (Nader & Simin, a separation) de Asghar Farhadi, divorce à haut risque à Téhéran, 2011
En attendant Elly de Asghar Farhadi , vacances sur les bords de la Caspienne qui tournent mal, 2009
Green Days, de Hana Makhmalbaf, états dépressifs avant les élections de 2009
Le chasseur, thriller de Rafi Pitts, 2010
Téhéran, autre thriller de Nader Takmil Homayoun, 2011
Women Without Men de Shirin Neshat, 2011
Bassidji de Mehran Tamadon, 2010
Chats persans de Bahman Ghobadi, le petit monde du rock underground à Téhéran en 2008
Persepolis, le film d'animation de Marjane Satrapi, 2007

Télécharger les Rubaiyats d'Omar Khayyam (PDF, en français traduction de Franz Toussaint)
Télécharger les Rubaiyats d'Omar Khayyam (PDF, en anglais traduction d'Edward Fitzgerald)